jeudi 19 janvier 2012

14h de route...

Mercredi 18 janvier
Une journée avec absolument rien au programme...enfin, façon de parler! L'emploi du temps est plutôt simple: réveil le plus tard possible (finalement ce sera 8h), déjeuner sur ma petite terrasse avec vue sur le lac (je ne m'en lasserai donc pas), mettre le blog à jour avant de refaire le sac et enfin bouquiner un peu. Départ de la guesthouse à 12h, un dernier petit tour dans le village et sur le marché pour manger, un peu d'attente à la "station de bus" et à 14h30, je monte dans le bus pour Bangkok.



Contrairement à ce que j'avais lu, ce ne sont pas 4 mais 7h de route qui me séparent de la capitale. Ca ne change pas grand-chose, je comptais prendre le dernier bus pour Sukhothai à 22h30, j'y serai quoi qu'il en soit.
Il semblerait que je sois à bord d'un bus 1ère classe. Et qu'est-ce qui me fait dire ça? Peut-être le fait qu'il est plutôt confortable ou alors (et c'est certainement ça la raison) le fait que pour 281baths (soit environ 7€), on me serve: une petite boîte avec un kit pour me faire un café + un petit gâteau, puis une bouteille d'eau, puis une brique de jus de fruits et encore une brique de lait et un yaourt à boire!!! Avec ça, je devrais tenir le coup!!



Après 3h30 de route pendant lesquelles j'ai même pu regarder un film (un bon investissement de dernière minute ce Netbook!), on fait une demi-heure de pause à Kanchanaburi et, comme à leur habitude, les thais se ruent sur les stands de nourriture. Ils ne pensent donc qu'à manger!
On arrive finalement à Bangkok à 21h30, timing parfait, j'achète mon billet, je mange une assiette de noodles et je consulte mes mails.



22h45, le bus démarre. Musique dans les oreilles, bandeau sur les yeux et couverture remontée jusqu'au nez, je suis prête pour ma nuit. Forcément réveillée à plusieurs reprises, que ce soit pour une pause à minuit et demi (les thaïs sont bien sûr descendu manger quelque chose!) ou parce qu'un peu trop secouée, j'ai quand même réussi à dormir correctement.
5h07, les lumières s'allument et on annonce Sukhothai, c'est ici que je descends, à peine réveillée. Je grimpe sur un scooter qui me dépose à la guesthouse. Portail fermé, je réussi quand même à entrer et soudain quelqu'un arrive, tout aussi endormi que moi!! Il a beau chercher, il ne trouve pas trace de ma réservation...tant pis, je vais finir ma nuit sur une espèce de plateforme en bois, à la belle étoile, on trouvera une solution plus tard!


Les anecdotes du jour:
*A midi, je retourne manger chez la même petite dame qu'il y a deux jours. Comme à ma bonne habitude, je demande quelque chose de pas trop épicé et souvent, le choix est vite restreint. Aujourd'hui, je tente du poisson et heureusement que ce n'était pas trop épicé car j'ai vite les lèvres en feu et une grosse bouffée de chaleur!! La solution: vite finir mon assiette et me réfugier dans le Seven Eleven le plus proche...la clim + un bon petit Cornetto arrangent tout ça!

1 commentaire:

  1. que de peripeties !! tu penses rester qq jours à Sukhothaï? bisous

    RépondreSupprimer